ACCUEIL
LE CABINET
LES AVOCATS
DOMAINES D'INTERVENTION
SIEGE
BUREAUX DE DENTONS
DOSSIERS REPRESENTATIFS
ACTUALITES
BROCHURE
CONTACTEZ-NOUS
PLAN DU SITE
  English | Français     
Corporate Law


Dossiers représentatifs

Mergers and Acquisitions
Private Equity
Securities and Capital markets  lt;/span>

 Conseil d’un fonds de private equity basé à Riyad pour l’acquisition d’une participation dans un
fabricant de médicaments génériques en Egypte;  

 Conseil d’une banque Islamique basée à Dubaï pour la constitution et le lancement d’un fonds de
private equity sous la forme d’une « investment company » du Dubai International Financial Centre
(DIFC) destiné à opérer sur une base « conforme à la charia »; 

 Conseil d’un fonds de private equity basé à Dubaï pour l’acquisition, par vente aux enchères, d’une
société de location de voitures détenue par un grand groupe hôtelier des Emirats Arabes Unis; 

 Conseil d’un fonds d’investissement majeur aux Etats-Unis pour l’acquisition stratégique et
confidentielle d’une participation dans une société intégrée d’exploration et de raffineries pétrolières
du Koweït; 

 Conseil d’un opérateur de télécoms majeur aux Etats-Unis pour une “joint venture” avec trois
sociétés de télécoms d’Arabie Saoudite, de Dubaï, et de Jordanie, visant à la construction et à
l’exploitation d’un réseau sans fil nouvelle génération utilisant la technologie iDEN au Moyen-Orient
(fourniture de services télécoms aux utilisateurs ultimes, infrastructure, consultation et gestion
relatives au support réseau, exploitation, gestion, et maintenance de l’ensemble);

 Conseil des vendeurs pour une vente à effet de levier (LBO) d’un groupe français d’optimisation
des coûts et des charges sociales à un grand établissement financier français, qui a acquis d’emblée
une participation de 51% dans le groupe;

 Conseil d’un fonds d’investissement majeur aux Etats-Unis ayant des opérations en Europe dans le
cadre d’un placement privé d’actions d’ un groupe espagnol de centres de vacances et de loisirs pour
un montant resté confidentiel;

 Conseil d’un fonds immobilier basé à Riyad pour la promotion, la construction et le financement sur
une base « conforme à la charia » d’un nombre de projets immobiliers à Dubaï et Abou Dhabi; 

 Conseil du plus grand promoteur immobilier de Dubaï pour la promotion, la construction, et la
vente des Iles Palmiers au travers de la rédaction d’un document directeur contenant les règles
régissant l’île principale et les gens qui y circulent (projet comprenant un parc à thème et hôtel
aquatiques de 500.000 mètres carrés, 1.500 villas de front de mer et 2.200 appartements côtiers),
ainsi que de la rédaction de leurs contrats-type d’achat et de vente et des règlements applicables
aux associations et syndicats de copropriétaires et de résidents (“horizontales” comme “verticales”);

 Conseil d’un fonds d’investissement immobilier géré par la plus grande banque d’affaires des
Etats-Unis pour la cession de l’actif immobilier le plus cher d’Europe, situé à Paris, sur la base d’une
valorisation de 2.110.000.000 d’Euros;

 Conseil de l’un des leaders du marché de l’investissement immobilier Européen avec 3,3 milliards
d’Euros de capitalisation boursière et 20 milliards d’Euros d’actifs sous gestion pour une vente aux
enchères visant à acquérir une participation de 93,6% dans une société française cotée en bourse
valorisée à 2.270.217.272 d’Euros (prix des actions en liquide : 1,25 milliards d’Euros);

 Conseil d’une chaîne Européenne de fast-food pour l’externalisation de ses actifs immobiliers au
travers d’une opération de « sale and lease-back » à la quatrième plus grande Société
d'Investissements Immobiliers Cotée (SIIC) de France, pour un montant de 315 millions d’Euros;

 Conseil d’une société Européenne d’aérospatial et de défense pour l’opération d’externalisation des
ses usines en tant qu’actifs immobiliers dans divers pays Européens; 

 Conseil d’un fonds ouvert Allemand majeur pour l’acquisition d’un actif immobilier de taille en
France ainsi que pour la mise en place corrélative d’un bail commercial « triple-net » avec une
grande entreprise pour unique locataire pour un montant resté confidentiel;

 Conseil d’un opérateur hôtelier majeur coté en bourse aux Etats-Unis pour l’acquisition d’un hôtel
quatre étoiles « de niche » à Paris;  

 Conseil de la plus grande Société d'Investissements Immobiliers Cotée (SIIC) de France et
promoteur de centres commerciaux, de centres d’affaires et de bureaux, pour l’acquisition de 100%
du pionnier français des centres commerciaux, qui détenait des participations significatives dans des
centres commerciaux de choix à travers le pays pour un montant resté confidentiel.